Spray anti-tiques, vaccins et plus: que faire contre les tiques?

Que ce soit lors de votre footing, en faisant de la randonnée ou du camping: n’oubliez pas votre anti-tiques lors de vos activités au printemps ou en été. Nous vous expliquons quelles mesures préventives prendre pour vous protéger contre les tiques, en plus des sprays anti-tiques.

Une famille passe du temps dans la nature - avec la bonne protection contre les moustiques.

Quand faut-il se protéger contre les tiques?

Comme les tiques peuvent transmettre des maladies dangereuses telles que la borréliose ou la méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE), une protection anti-tiques efficace est très importante. Les tiques sont actives quand les températures ont atteint 8 degrés Celsius et deviennent moins actives à partir de 25 degrés Celsius1. C’est surtout entre mars et octobre qu’elles apparaissent, mais lorsque l’hiver est doux, elles apparaissent également en dehors de la saison. Les tiques vous guettent:

  • en bordure de forêt
  • dans votre jardin ou votre piscine extérieure
  • dans les clairières
  • dans les rivières
  • près du sol
  • dans les herbes hautes
  • dans les broussailles
  • en sous-bois

Le risque de borréliose est présent dès qu’il y a des tiques. Le virus MEVE est particulièrement répandu dans certaines zones à risque en Suisse. Dans ces régions, soyez particulièrement vigilants et n’oubliez pas de vous protéger, par exemple avec un spray anti-tiques.

Les zones à risque MEVE comprennent les cantons suivants: Zurich, Thurgovie, Schaffhouse, St-Gall, Grisons, Argovie, Lucerne, Berne, Soleure, Bâle Campagne, Nidwald, Obwald, Uri, Zoug, Fribourg, Vaud, Valais.2

Comment fonctionne un répulsif?

Afin d’éloigner les petits parasites, on utilise un répulsif. Le spray anti-tiques ANTI-BRUMM® Anti-Tiques agit jusqu’à 8 heures efficacement contre les tiques grâce à ses principes actifs: l’Icaridine et le Citriodiol®. L’Icaridine a été classée particulièrement efficace par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et a une très haute tolérance cutanée. En combinaison avec le Citriodiol®, l’extrait d’eucalyptus citronné, ces principes actifs perturbent l’odorat de la tique ce qui la tient à distance.

Afin que le spray anti-tiques soit réellement efficace, il faut suivre les recommandations d’utilisation:

  • Pulvériser sur toutes les parties du corps non couvertes.
  • En cas de forte sudation ou de baignade, renouveler l’application jusqu’à 3 fois par jour car le spray n’est pas résistant à l’eau.
  • Appliquer la protection anti-tiques 20 minutes après l’application de la protection solaire. Sinon utilisez ANTI-BRUMM® SUN 2en1.
  • Pulvériser sur les vêtements, par exemple les chaussettes et l’ourlet du pantalon, car c’est là que les tiques commencent leur chemin avant de remonter la jambe du pantalon.
  • Éviter les plaies, les muqueuses, les yeux et la bouche.
Anti-tiques pour enfants Le spray anti-tiques convient aux enfants à partir d’1 an. Ne laissez pas votre enfant appliquer le répulsif seul. Mettez l’accent sur les bras et les jambes. Pulvérisez le spray anti-tiques dans vos propres mains avant de l’étaler sur le visage de votre enfant. Évitez les mains des petits car ils touchent facilement leurs yeux et leur bouche avec leurs mains.

Se protéger contre la MEVE: l’impact du vaccin contre les tiques?

Est-ce qu’un vaccin protège contre les tiques? Non, un vaccin ne protège pas contre les tiques ou les piqûres de tique mais contre l’infection méningo-encéphalite verno-estivale. Environ 200 personnes3 attrapent la MEVE en Suisse tous les ans. Un vaccin est particulièrement recommandé si vous vivez dans l’une des zones à risque ou si vous souhaitez vous y rendre. L’Institut Suisse de Médicine Tropicale et de Santé Publique ou l’Office Fédéral de Santé Publique peuvent vous indiquer quelles destinations de vacances en font partie.

Le vaccin est recommandé aux enfants à partir de l’âge de 6 ans car les petits se font plus souvent piquer par les tiques. C’est lié au fait qu’ils jouent souvent en plein-air. C’est pour cela qu’il est très important de prendre au sérieux la protection contre les tiques chez les enfants. Il n’est pas possible à l’heure actuelle de se vacciner contre la borréliose. En cas d’infection, on traite d’abord les symptômes tels que les douleurs articulaires ou les altérations cutanées avec des antibiotiques.

Protection contre les tiques pendant la grossesse Pendant la grossesse, il est important de bien évaluer les risques liés à un vaccin contre la MEVE – il n’y a pas encore de données disponibles concernant les femmes enceintes. Parlez-en à votre médecin avant de vous faire vacciner.4

D’autres conseils pour se protéger contre les tiques et les moustiques

Comme les tiques sont également présentes dans votre jardin, n’oubliez pas la protection contre les tiques quand vous jardinez, bronzez ou jouez avec les enfants. Outre l’utilisation de spray anti-tiques, les mesures suivantes évitent que les tiques s’accrochent à vous ou un membre de votre famille:

  • Mettre des vêtements longs et remonter les chaussettes par-dessus l’ourlet du pantalon.
  • Mettre des vêtements clairs car les tiques y sont particulièrement visibles et vous pourrez réagir plus rapidement.
  • Inspectez votre corps en rentrant à la maison afin de trouver d’éventuelles piqûres de tique ou d’autres insectes. Si vous trouvez une tique, ne vous arrêtez pas, continuez à vérifier. En cas de piqûre, enlevez la tique à l’aide d’une pince à épiler ou d’une carte à tiques.

Ainsi vous vous assurez d’être à l’abri des dangereuses piqûres lorsque vous partez en randonnée ou à la piscine découverte lors de la saison des tiques.

Vous voulez en savoir plus?

1 Institut Robert Koch: FAQ Tiques, Piqûres de tique, Infection. URL: https://www.rki.de/SharedDocs/FAQ/FSME/Zecken/Zecken.html (26.03.2018)

2 Office fédéral de santé publique OFSP: URL: https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home.html

3 Office fédéral de santé publique OFSP: Méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE) / encéphalite à tique. URL: https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/themen/mensch-gesundheit/uebertragbare-krankheiten/infektionskrankheiten-a-z/fsme.html (26.03.2018)

4 Office fédéral de santé publique OFSP: Recommandation concernant le vaccin contre l’encéphalite à tique (Bull BAG 2006; Nr. 13), page 228